.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

C'est trop con [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Hey, regarde !
William B. Thomas rôde dans la cité.

Je suis un criminel

PROFILMessages : 30
Yens : 37015
Date d'inscription : 10/05/2014
Localisation : Kaigan
RPG
Résumé
Magie: aucune
Ft.: Izaya
PMDM: 10


2014 © Paper Gangsta


MessageSujet: C'est trop con [libre] Ven 16 Mai - 20:21

Le soleil était couché depuis longtemps mais Kaigan n’était jamais gratifiée de ses rayons, son activité meurtrière ne cessait donc jamais mais rencontrait son paroxysme autour de dix heures du soir.

William, maître des lieux, était assit sur un muret haut d’un mètre cinquante. Son manteau toujours en place. Il avait les mains dans les poches et tout le monde doté de raison savait ce qu’elles cachaient. Ses jambes croisées battaient impatiemment le vide. Autour de lui, adossé au même muret, des hommes, ses hommes.

Devant eux, leur victime. Ou plutôt l’homme qui allait devenir sa victime personnelle. William grogna doucement. Tout contre lui, blottie sur le muret, il y avait une petite fille. June-Ling, une magnifique coréenne de 9ans. Elle était frigorifiée et en état de choc. Un des hommes de William lui avait prêté son manteau et une paire de gants épais mais elle tremblotait.

« Laisse moi deviner. Je vais t’accuser, te dire que mes hommes t’ont vu bousculer cette chère petite June … En plein milieu de la route … Elle a failli se faire renverser. Autant dire que tes chances de survie se compte sur les doigts de la main … »

L’homme tremblait, c’était compréhensif. Personne, jamais personne n’avait osé toucher à la sœur de William Barthélémy Thomas. Mais il ne s’en était pas rendu compte, et il ne l’avait pas reconnue. William continua, sortant calmement un [CLIQUE!]glock 9mm de sa poche

« Tu vas te défendre et je vais finir par te tuer. Zappons cette partie et arrivons tout de suite à la fin. »

L’homme tremblait de tout ses membres, il tremblait même plus que June

« Vous êtes des dizaines à vouloir du mal à ma chère et tendre petite sœur … Je dois leur envoyer un message clair. Désolé, mais il faut que tu meures. »

Une mouche bourdonna à l’oreille de l’homme, il sentait l’ambiance oppressante de Kaigan se resserrer autour de lui
C’est trop con pensa-t-il
William pressa le canon de l’arme sur sa tempe

***
Une détonation assourdissante avait un instant couvert le bruit des voitures, celui des oiseaux, celui des gens. Mais quand les passants reprirent leurs esprits et comprirent que le bruit venait de la ruelle sombre la plus dangereuse de la ville, personne ne s’en occupa. William venait de faire une autre victime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Milla Homs rôde dans la cité.

Je suis un mekaku

PROFILMessages : 11
Yens : 36490
Date d'inscription : 21/05/2014
RPG
Résumé
Magie: La glace
Ft.: Personnage sur l'avatar
PMDM: 10


2014 © Paper Gangsta


MessageSujet: Re: C'est trop con [libre] Ven 23 Mai - 19:07

Une histoire de glace.

Toute la journée, Milla avait travaillé à la librairie. Elle n’était pas très bonne à l’accueille surtout qu’elle n’arrive pas à sourire ou a être chaleureuse, mais de toute façon ce n’est pas comme ci il y avait du monde à la librairie surtout à cet heure si tardive.
La nuit est tombée depuis longtemps, elle ferme la librairie avant de partir sous le regard des personnes qui se réchauffe avec leur blouson. Elle les regarde en se demandant ce que sa fait d’avoir froid, car elle ne craint pas le fraîcheur de la nuit au contraire c’est une partie d’elle et lorsqu’une passante passa, elle frissonna. Elle provoque cette vague de fraîcheur, ce froid si intense dont elle ne contrôle pas. Elle partit de la librairie cherchant son chemin, elle n’est ici que depuis peu, elle n’est pas encore habitué à cette ville, aux gens. Elle s’est habituée aux petites villes vivant éloigné de toute civilisation.

Où habite-t-elle déjà ? Où va telle ? Est-ce le bon endroit ? Non, elle s’est perdue ce qui ne l’étonna guère. Elle retrouvera son chemin sans le demander à quelqu’un, elle est du genre a se débrouiller toute seule, elle n’a besoin de personne.
La ville devenue plus sombre.
Les personnes qui sont autour d’elle ont des regards vide, d’assassin, mais ça ne l’effraie pas, ce genre de personne ne lui fait guère peur, car elle est bien pire, elle est un monstre. Personne ne l’approcha, son air froid, la glace qui la suit au travers de ses pieds glaçant le sol fait fuir quiconque s’approche d’elle, représentant un fantôme de la nuit. Elle passa plusieurs rues avant de s’arrêter se retrouvant devant une scène qu’elle n’aurait pas cru voir dans une telle ville.

Un homme tenant une arme braqué sur un autre homme, une petite fille apeurée, une scène telle dans un film de mafia. Est-ce qu’il en a après la jeune fille ? Non, elle est sa petite sœur. Elle comprend ce sentiment de protection après tout elle en possède une aussi ainsi qu’un petit frère. Les souvenirs lui revenu comme une tempête de neige. Elle effaça le souvenir pour revenir à la réalité. Son regard figé dans le temps, ses yeux de glace regarda l’arme avant que celui-ci ne tire un coup. Elle connait la mort, l’homme par terre mourant par son sang, elle a déjà vécu, mais ce qu’elle n’avait jamais vu fut un homme abattre de sang-froid.
La neige tomba sur la ruelle sous le choque de la jeune fille, mais rien ne fit paraître, on ne peut rien voir si son visage a par l’inexpressivité de la jeune fille.  

Son cœur bat la chamade, elle n’arrive pas a l’arrêter et plus il continue à battre plus la neige tomba. Son cœur s’arrêta et la tempête aussi lorsque son regarda croisa l’un des hommes de cet homme certainement dont elle n’a pas vu le visage étant donné qu’il est de profil. Il hurla sur elle, mais il se figea, ses pieds glacé dans la glace.

-Ne m’approche pas. Fit-elle froidement. La petite va attraper encore plus froid si vous ne lui donnez pas autre chose. Dit-elle avant de lâcher son blouson en cuir sur l’un des hommes. Donnez lui un autre manteau aussi.

Son calme naturel revenu, elle avança vers eux avant de regarder l’homme qu’elle ne pouvait voir que de profil. Elle n’est pas du genre a d’écrire les personnes qui l’entour ou d’identifier le caractère, mais cette fois ci elle le jugea comme un homme sans cœur.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
William B. Thomas rôde dans la cité.

Je suis un criminel

PROFILMessages : 30
Yens : 37015
Date d'inscription : 10/05/2014
Localisation : Kaigan
RPG
Résumé
Magie: aucune
Ft.: Izaya
PMDM: 10


2014 © Paper Gangsta


MessageSujet: Re: C'est trop con [libre] Ven 23 Mai - 19:43

Quelque chose ne tournait pas rond. William porta une main à ses tempes et fit un geste de la main. L’homme sous ses ordres stoppa. Il grogna

« Imbécile ! Tu sais très bien qu’on attaque pas les étranger de Kaigan »

Kaigan n’était qu’une rue mais William en faisait un état. Tout être voulant y pénétrer était contrôlé. Seule June pouvait y entrer et sortir librement.

Il descendit de son muret et tendit les bras, sa petite sœur se jeta littéralement dedans. Cherchant de la chaleur sous le manteau de son frère, contre son torse, posant sa tête au creux de son cou. Il la maintenu contre lui, lui frottant le dos.

Il s’approcha d’un pas léger de celle qui venait lui dire de ne pas s’approcher. Bien sûr. A Kaigan, il régnait. Lui et personne d’autre.
Alors il se mit à la limite de sa rue. Légalement, pour une personne de sa trempe et de son rang, il n’avait pas le droit de s’aventurer plus loin. Il avait réussi à taxer son bout de rue, c’était déjà ça.

Il avait encore son arme à la main, sa petite sœur se fichait totalement de le voir avec une arme à feu. Surtout que dans cet angle, le canon de l’arme était pointé dans sa direction. Elle vouait une confiance aveugle envers son frère, et de toute façon, William maîtrisait les armes en général à la perfection.

Aussi, elle ferma les yeux, les laissant échanger. Si Kaigan, par son emplacement compliqué, était protégé des trois quarts des gouttes de pluie ou de la neige et du vent, elle était à la limite de la ville. Le vent froid s’engouffra alors dans ses vêtements, elle poussa un léger gémissement et se réfugia encore plus contre son grand frère qui déposa un baiser sur son front, il n’en avait pas l’air mais il était très inquiet pour elle. Et elle pouvait le sentir. Il lui murmura

« Je te promet, dès que cette affaire sera finie, je te ramènerais chez maman et tu prendras un bain chaud. Je ferais à manger. »

Un grand sourire étira son visage, elle oublia le froid un moment. William avait des origines françaises. Personne à l’orphelinat où il avait été adopté, ne savait exactement d’où il venait mais il cuisinait comme un Dieu. Et que ce soit lui qui soit aux fourneaux, voulait dire qu’il cèderait à tous ses caprices et aux farandoles sucrées et grasses dont elle rêvait. Elle hocha la tête et ferma les yeux. Désormais, il fallait laisser son frère régler « cette affaire ».

D’ailleurs, il bougea l’arme à feu. Elle le sentit au cliquetis du chargeur. Il venait d’être chargé, puis déchargé, puis chargé. Il jouait. Il jouait avec le chargeur pour ne pas le froid l’abîme. Il soupira doucement et pointa le canon sur la jeune fille qui venait d’apparaitre à l’angle de la rue, sans toucher à son manteau qu’elle venait de lancer à l’adresse de June.

« Qui es tu ? Et qui t’as permis de t’aventurer dans Kaigan ? »

William savait que sa sœur avait froid, ça le rendait de mauvaise humeur, et avec William de mauvaise humeur, mieux valait avoir une bonne raison de pénétrer sur SON territoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Milla Homs rôde dans la cité.

Je suis un mekaku

PROFILMessages : 11
Yens : 36490
Date d'inscription : 21/05/2014
RPG
Résumé
Magie: La glace
Ft.: Personnage sur l'avatar
PMDM: 10


2014 © Paper Gangsta


MessageSujet: Re: C'est trop con [libre] Ven 23 Mai - 20:18

Elle pensa avant de se calmer encore plus jusqu'à ce que la fraîcheur s’arrête complètement essayant de faire revenir un peu de chaleur, mais il est dur pour elle de contrôler son pouvoir voir impossible. Elle regarda ensuite ce qu’il se passe autour d’elle, elle n’imagina pas cette scène, car comment un homme peut il tuer et être un frère ? Elle n’arrive pas à comprendre, elle aimerait poser la question, mais elle ne parla pas, elle doit continuer à être cet âme sans cœur, sans âme, être une femme de glace.

La lune finit par apparaître donnant une lumière pour éclairer un peu plus ce lieu.

Puis il y a eu un silence avant qu’un bruit étrange ne fit entendre. Elle ne reconnue pas ce bruit qui est celui d’une arme feu.
Elle ne connait pas ce monde d’arme, de tueur, elle ne connait que le monde de pouvoir et de monstre. Il ne lui fait pas peur, elle n’a pas peur, elle veut juste rentrer chez elle. Elle le regarda droit dans ses yeux, des yeux d’un tueur qui lui braqua une arme. Comment peut-il changer en un instant ? Passer du mode grand frère à l’assassin ? Elle ne comprend pas.

Elle regardait son manteau, elle aurait voulu le reprendre étant donner que personne ne le voulait, de plus c’est le seul qu’elle possède. Elle est plus affligé par ça que par l’arme à feu. Elle resta un moment sans bouger. Ainsi elle resta pendant un long moment sans lâcher les yeux de cet homme avant de lui adresser la parole, en tout cas elle a essayé. Elle n’est pas habitué a parler aux personnes surtout pas aux inconnus.

-Je ne suis pas perdu avant toute chose, mais Kaigan est il proche du centre ville ? Demande-t-elle froidement et sérieusement, ce qui est ironique, car tout le monde aurait comprit qu’elle est juste perdue.

La jeune fille ne voulait pas l’avouer, mais elle a était bien trop loin du centre ville ? Où est-elle ? Elle connait les rumeurs sur ce quartier peu fréquenter, elle entendait souvent les personnes de librairie dire que c'est un très mauvais quartier et qu'il ne fallait pas si aventurer à moins d'être fou, bien évidement ils ignorent qu'elle fait bien plus peur ou pas.
Elle regarda la jeune fille qui attendait son frère. Elle aurait voulu connaître sa petite sœur. Elle avança doucement sans lâcher le regard de cet homme, ses yeux devenues encore plus bleu à cause de la lumière. Elle resta près du mur le faisant devenir un mur de glace brillant de la couleur du cristal. Il ne doit sans doute pas comprendre ce qu’il ce passe, honnêtement elle-même l’ignore, elle sait juste que c’est elle qui le produit.
Elle entendit une voix par derrière elle qui disparut aussitôt, est ce qu’il y a quelqu’un derrière elle ? Un de ses hommes ? Elle s’arrêta avant de réfléchir, elle ne peut courir, mais si elle ne le fait pas elle peut blesser quelqu’un. Elle ne veut pas devenir une meurtrière, elle n’aime pas faire du mal, elle a horreur de ça. C’est une bonne personne que vous le croyez ou non.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
William B. Thomas rôde dans la cité.

Je suis un criminel

PROFILMessages : 30
Yens : 37015
Date d'inscription : 10/05/2014
Localisation : Kaigan
RPG
Résumé
Magie: aucune
Ft.: Izaya
PMDM: 10


2014 © Paper Gangsta


MessageSujet: Re: C'est trop con [libre] Ven 23 Mai - 22:34

Il grogna alors c’était tout ? C’était pour cela qu’on l’avait intercepté ? Il s’écarta d’un pas pour laisser passer deux de ses hommes, un corps à la main. Ils jetèrent le cadavre dans la rue, il n’appartenait plus à Kaigan à présent, William ne pourrait plus être légalement jugé coupable. De meilleure humeur, il scruta le visage de la jeune femme, à la recherche d’une trace d’humour mais partit dans un éclat de rire avant d’avoir pu en trouver. Sa sœur le regarda et rit discrètement elle aussi, il caressa un moment sa tête avant de reporter son attention sur la jeune blonde

« Tu me prends pour qui ? Tu crois que je vais gentiment aider les touristes ? Tu es dans le monde réel ma grande … »

Une rafale de vent vit virevolter ses cheveux, June trembla si fort que William lui sourit et lui murmura quelques mots, elle hocha la tête. Il la posa par terre et un des hommes de William vint immédiatement lui prendre la main, disparaissant à l’angle opposé de la ruelle. La sortie la plus contrôlée par un groupe d’homme lourdement armé, mais il suffisait de s’y présenter avec June ou avec l’ombre de William pour pouvoir y passer avec le bonjour des gardiens.

Il était à présent seul. Seul avec cette femme. Il sourit, plus férocement qu’avant et lui glissa, chuchotant. Son murmure de perdit dans le vent mais la force des mots le ramena vers les oreilles de la jeune femme

« Sache, que Kaigan n’est pas un point de passage. Mes hommes et moi recrutons des hommes qui entreront à mes ordres, sous mon contrôle le plus absolu. J’offre aussi la mort si ça t’intéresse. Pas la plus douce qui soit mais nous ne faisons pas dans le renseignement. Je sais pas, va à l’office du tourisme mais ne revient plus nous faire chi*r avec tes questions. »

Il leva un coude et s’appuya sur un des murs glacés de Kaigan, ces murs qu’ils connaissaient parfaitement, chaque veines, chaque aspérité de ce lieu lui été connue.

Il rangea son arme dans sa poche, de peur que le froid ne l’abîme trop. L’homme du début revint le voir

« Miss Ling est en sécurité Monsieur. Madame votre mère la mettra au lit après son bain. »

Il hocha la tête, cela ne se voyait pas, mais sa famille était importante pour lui. Bien plus importante que toutes les richesses du monde réunies. Il n’avait que sa mère et sa sœur, mais il les aimait énormément et faisait tout pour leur bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Milla Homs rôde dans la cité.

Je suis un mekaku

PROFILMessages : 11
Yens : 36490
Date d'inscription : 21/05/2014
RPG
Résumé
Magie: La glace
Ft.: Personnage sur l'avatar
PMDM: 10


2014 © Paper Gangsta


MessageSujet: Re: C'est trop con [libre] Sam 24 Mai - 6:51

Le monde est loin d’être celui qu’on essaye de nous faire croire, beaucoup s’imagine que ça ne peut que ce produire aux autres jamais a sois même. Tôt ou tard on finit par avoir les défis que ce monde nous procure que ce soit la guerre, la maladie ou un homme armé qui peut vous tuez a tout moment. Milla n’a pas peur de la mort, mais ce n’est pas pour autant qu’elle souhaite mourir, elle veut vivre, mais pourquoi ? Elle n’a pas encore trouvée la réponse, mais certainement qu’elle souhaite revoir de nouveau sa famille. Elle fut tellement embarquer dans ses pensées qu’elle fut un peu surprise sans qu’on le remarque des rires du jeune homme. Ainsi que sa phrase sur le monde réel, s’il savait, il ignore tout ou peut être pas ? Après tout peut être que lui aussi… Non, c’est impossible elle aurait remarqué qu’il possède lui aussi un don ou pas. Elle le regarda froidement comme elle le fait souvent avant de lui répondre sérieusement.

-Je ne fais que répondre à votre question, je n’ai jamais demandé un chemin ou un guide, juste une position. Alors détrompez-vous, je ne suis pas une touriste. Dit-elle sèchement.

Elle n’est pas perdue, enfin, si, mais elle ne veut pas l’admettre de plus cet homme la compare comme une touriste alors qu’elle veut devenir un membre de cette ville. Elle veut en apprendre plus sur les pouvoirs, sur les personnes qui sont comme elle et non les personnes comme lui, mais qui est étrange et la rend curieuse. Elle ne comprend pas pourtant elle essaie de comprendre cette façon dont il prend sa sœur en étant ce qu’il est. Elle avait regardé il y a longtemps un film sur les Yakuza ou ils étaient près à se sacrifier pour leur famille, est il ainsi ? Elle ne sait pas et elle ne doit plus essayer de comprendre cet homme. Elle doit revenir dans son monde de monstre, repartir chez elle et boire un coca-cola pour oublier tout ce qui vient de ce produire.

Ils sont tous les deux seuls, elle n’aime pas ça, elle aimerait partir, mais elle ne peut. Elle n’est pas ce genre de personne à fuir, pourtant elle fuit lorsque son pouvoir devient trop dangereux. Il lui chuchota des mots qui la fit regarder vers lui de nouveau, elle ne répondit pas immédiatement. Elle se maudit elle-même. Elle aurait put tomber sur n’importe qui, un de ses hommes, un violeur dont elle l’aurait congelé, non, elle est tombée sur le chef ! Elle se mordit la lèvre, mais la neige retomba sur la rue. Elle ne peut exprimer ses sentiments, elle ne peut montrer ce qu’elle éprouve, mais la neige s’exprime à travers elle. Les flocons qui tombe autour d’eux sans les toucher, prouve qu’elle n’aime pas cette situation. Elle n’a pas peur, juste qu’elle n’aime pas être ici.

Un des hommes revenu, elle en profita pour s’avancer doucement pour reprendre son blouson en cuir qui est aussi froid qu’elle. Elle n’entendit pas les mots qu’il a dits à son « chef », elle ne s’en préoccupa pas. Elle regarda son blouson pendant un long moment, mais elle n’a qu’une parole, elle ne peut donc pas le reprendre.

-Qu’importe qui tu es, qui sont tes hommes, je ne suis pas ici pour faire la guerre ou de m’incrusté dans ta rue. Mais j’aimerais que tu reprennes mon blouson et le donne à la petite. Tu peux le jeter aussi, mais je n’ai qu’une parole et lorsque je donne, je ne souhaite pas le reprendre. Dit-elle sérieusement avant de reprendre son souffle. La mort ne m'intéresse pas encore.

Elle en achèterait un de nouveau, ce n’est pas grave même si elle aimait vraiment se blouson. Elle le posa délicatement près du mur avant de commencer à se poser la question, par où aller ? Elle ne veut pas rester ici et elle ne veut pas non plus demander de l’aide à quelqu’un surtout pas à lui. Doit-elle marcher jusqu'à un hôtel ? Les hôtels ici n’ont pas l’air d’être sûr…  

Que dois-je faire ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
William B. Thomas rôde dans la cité.

Je suis un criminel

PROFILMessages : 30
Yens : 37015
Date d'inscription : 10/05/2014
Localisation : Kaigan
RPG
Résumé
Magie: aucune
Ft.: Izaya
PMDM: 10


2014 © Paper Gangsta


MessageSujet: Re: C'est trop con [libre] Sam 24 Mai - 14:08

-Qu’importe qui tu es, qui sont tes hommes, je ne suis pas ici pour faire la guerre ou de m’incruster dans ta rue. Mais j’aimerais que tu reprennes mon blouson et le donne à la petite. Tu peux le jeter aussi, mais je n’ai qu’une parole et lorsque je donne, je ne souhaite pas le reprendre.[…] La mort ne m'intéresse pas encore.

Que de belles paroles … William n’en avait strictement rien à foutre. Mais il s’agissait de faire bonne figure. Après tout, elle n’avait pas l’air méchant. Il poussa un immense soupir et croisa les bras

« Kaigan n’est pas très loin du centre ville. Le centre est à quelques minutes si tu prends par la gauche. »

Son sourire changea. Les gens ne voyait que le mur d’acier entourant William, il ne voyait que son air froid, ne respirez que ses paroles glaciales et sardonique. Mais c’était différent. Son sourire était plus amical. C’était un petit rayon de soleil dans le ciel.

Mais il ne dura pas. Il se détourna, faisant valser ses cheveux noirs pour mettre se mains dans les poches, s’enfonçant de nouveau dans Kaigan, allant s’adosser au muret

Deux de ses hommes s’approchèrent, une matraque électrique à la main.

« Eh petite, va falloir dégager … »

Alors qu’ils allaient frapper, une main se posèrent sur leur épaule. William les écarta brusquement, les envoyant valser contre les murs de Kaigan. Il secoua la tête, dépité

« Allons, allons … »


Il prit une inspiration et soupira, blasé

« Je m’absente quelques secondes et lui faites du mal ? Rappelez-vous que je suis séquestré ici … »


Pas officiellement … Néanmoins, si dans sa rue, il faisait sa loi, il risquait d’être arrêté s’il vandalisait les passants à l’extérieur. Les forces de l’ordre se serviraient de June et de sa mère pour l’avoir lui, et il refusait de les voir souffrir à sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Milla Homs rôde dans la cité.

Je suis un mekaku

PROFILMessages : 11
Yens : 36490
Date d'inscription : 21/05/2014
RPG
Résumé
Magie: La glace
Ft.: Personnage sur l'avatar
PMDM: 10


2014 © Paper Gangsta


MessageSujet: Re: C'est trop con [libre] Sam 24 Mai - 16:58

Quand est ce que le jour arrive ? Tel était la question du moment, en regardant sa montre il reste encore plusieurs heures avant que le soleil n’arrive, une nuit entière. Elle écouta attentivement la phrase du jeune homme lorsqu’il parla du chemin. Elle aurait voulu sourire ou même le remercier, mais elle n’y arriva pas. Elle ne peut plus exprimer ce genre de sentiment, seul son air glaciale fut la réponse pourtant elle le remercia intérieurement. Donc la prochaine gauche ? La prochaine à gauche… Elle fut trop dans ses pensées pour remarquer les hommes arrivant vers elle portant de jolie, grosses armes. Elle les regarda et son sang ce glaça, mais avant même que ses pouvoirs s’activent, le jeune homme arriva. Elle ne savait pas à ce moment précis si c’était pire ou une chance, car elle aurait put leur faire du mal ?
Elle écouta la conversation sans l’écouter de toute façon elle pressentie  qu’elle devrait mieux ne pas ce préoccuper de leur vie étant trop éloigné de la sienne. Venir dans cet endroit est plus simple que d’y sortir.

-Vous devriez être avec la petite que d’être ici. Dit-elle en regardant les hommes.

C'est ainsi qu'elle le remercia, ce n'est pas un remerciement, mais pour elle c'est le maximum qu'elle puisse donner.
A peine elle entendit leur souffle qu'elle figèrent leur pied comme si elle contrôler son pouvoir alors qu'il s'est activé sans qu'elle ne le demande. Toujours à la protéger en toute circonstance, une malédiction qui est aussi une bénédiction.
Elle ne savait ni quoi faire, ni où aller pour entrer, la première a gauche ? Mais après ? Honnêtement même en allant au centre ville elle douta énormément de retrouver son chemin... Il est hors de question de profiter de la sois disant "générosité de cet homme", elle posa la main sur le mur avant de s'adosser sur celui ci réfléchissant a un moyen de rentrer ou devra telle encore dormir sous la lune ? Elle n'a pas le choix, elle regarda cet homme d'un air déterminer.

-Je ne suis pas une touriste, je viens d'arriver en ville, vous n'êtes certainement pas un homme de "grande gentillesse" et nulle doute que vous allez me laisser seule, mais j'aimerais retourner chez moi. Dit elle froidement.

Elle demande de l'aide ? Ou elle est entrain de le provoquer ? Qu'importe le résultat, elle aura essayer à sa façon de demander une aide même si ça ressemble plus à de la provocation ou un piège selon les circonstances. Elle perd patience, elle n'a plus envie d'attendre ici, elle en a assez, elle a faim... Au point de demander a un tueur de l'aider... Une fille normale, aurait crier? Hurler? Elle aurait courue ? Je vous présente Milla, une jeune fille qui ne réfléchie pas assez ou peut être trop.
En réfléchissant, elle a oubliée que cet homme avait tué un autre homme...

Je ne suis pas faite pour les grandes villes, je devrais repartir dans un petit village... Pfff...
Elle soupira provoquant un vent glaciale.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
William B. Thomas rôde dans la cité.

Je suis un criminel

PROFILMessages : 30
Yens : 37015
Date d'inscription : 10/05/2014
Localisation : Kaigan
RPG
Résumé
Magie: aucune
Ft.: Izaya
PMDM: 10


2014 © Paper Gangsta


MessageSujet: Re: C'est trop con [libre] Dim 25 Mai - 14:25

Il grogna, « la petite » avait un prénom. Elle ne le connaissait pas mais William détestait de toute façon qu’on parle de sa sœur. Il siffla

« June-Ling est en sécurité avec ma famille »


Il prononça le dernier mot avec un léger tremblement dans la voix. Sa famille … Il n’en avait jamais vraiment eu. Son père n’était plus, il n’avait plus que sa mère adoptive et sa demie-sœur qu’il chérissait énormément.

Il poussa un long soupir, ainsi, elle voulait de l’aide. Bon, la demande était très implicite mais il avait l’habitude avec tous les tics de langage qu’il utilisait en tant que tueur.

Il s’avança, ignorant le froid et se plaça à côté d’elle, se retournant, face à la ruelle, ordonnant à ses hommes

« Restez là. Si quelqu’un se pointe, procédure habituelle des jours d’absences du gourou. »

Il rit, avec le contrôle absolu qu’il avait sur les moindre faits et gestes de ses hommes, son organisation pouvait s’apparenter à une secte. Ainsi, il était le gourou. Il sortit une main de sa poche et offrit son bras à la jeune femme, il ne souriait pas mais avait un air neutre, ni angoissant ni particulièrement content.
Quand il respirait, un léger nuage de buée s’échappait de ses lèvres. Il sourit et ramena sa capuche noire aux bordures de fourrures sur sa tête.

Ils commencèrent à marcher, les pas de William crissait dans la neige, il gardait les yeux sur devant lui et ne pensait pas à regarder la jeune femme qui marchait près de lui. Il finit par soupirer et déclarer

« Je m’appelle William. »


Oui. William. Seulement William. Son véritable nom ou plutôt son nom complet était William Barthélémy Thomas. Mais bon, il était plutôt connu sous le nom de William ou simplement du Roi de Kaigan .

Il la regarda, plongeant ses yeux dans les siens

« Et je t’interdis, de m’appeler Will »

Seule June avait le droit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Milla Homs rôde dans la cité.

Je suis un mekaku

PROFILMessages : 11
Yens : 36490
Date d'inscription : 21/05/2014
RPG
Résumé
Magie: La glace
Ft.: Personnage sur l'avatar
PMDM: 10


2014 © Paper Gangsta


MessageSujet: Re: C'est trop con [libre] Dim 25 Mai - 15:21

Elle le regarda un long moment avant de repenser à sa petite sœur et le dernier mot qu’il a dit « famille », elle se souvient parfaitement de sa famille, de son père, de sa mère mort dans l’accident. Pourquoi doit-elle seulement ce souvenir de cette partie de son histoire ? Alors qu’elle a vécue de meilleur moment ? Certainement que l’humain est fait ainsi ce focalisant trop sur les moments douloureux que les bons moments.

Pendant un moment, elle se posa plusieurs questions surtout de la façon dont elle va pouvoir rentrer, honnêtement, elle ne pensa pas que cet homme allait l’aider. Pourtant il se posa près d’elle lui offrant son bras pour parcourir cet endroit. Elle hésita à long moment surtout qu’elle n’avait jamais touchée quelqu’un depuis des années. Il y a longtemps elle portait des gants pour éviter tout contact humain puis elle remarqua que ça ne changait rien, ses mains congelait les gants. Elle lui prit le bras sans trop faire attentions aux hommes auquel il parlait. Elle fut bien trop concentrer pour ne pas glacer le bras du jeune homme. Pourtant son pouvoir ne s’activa pas.

Elle marcha à côté de lui sans parler de toute façon ce n’est pas son fort la conversation et que dire ? « Bonjour, alors qu’est ce que ça fait de tuer ? » Non, elle ne pouvait pas dire ce genre de phrase de toute façon elle ne l’aurait pas dit de cette façon. Son visage n’exprimer certainement rien comme cet homme, mais elle fut heureuse qu’on l’aide sans qu’elle n’est à le demander. Elle le regarda lorsqu’il ce présenta, mais ça ne lui serait jamais venu de l’appeler « Will », c’est impossible ! Elle n’a jamais appelé quelqu’un de toute façon par son prénom ou son nom, même son chef elle ne l’appel que « Monsieur ».

Elle voulait le remercier depuis le début alors… Elle décida de l’appeler « W ».
-Puis je vous appelez W ? Je m’appel Milla. Dit-elle en craquant la neige sous le sol.

Elle n’avait pas remarqué, mais son pouvoir à un peu trop fonctionner ? C’est la première fois quand si peu de temps son pouvoir met autant de neige sur le sol. Elle continua la route avec W, elle aurait voulue l’appeler « William », mais bon, elle fera avec ce qu’elle peut faire.

Elle pensa intérieurement, sans penser qu’elle le dit à voix haute :
-Je ne sais pas si c’est bien ce que vous faite, mais au moins vous êtes libres, mais attachez à ce lieu ?

Elle le chuchota sans arrière pensé peut être n’a-t-il pas entendu, mais elle ne s’en rendue pas compte continuant sa route. Elle ce demanda pourquoi est t-il attacher ? Elle se souvient de cette phrase et de ce mot "Séquestrer". Elle pensa juste qu’elle aimerait être libre, libre de ses pouvoirs. Pas libre de tuer, mais d’être ce qu’il est, d'exprimer ce qu'il est. Il peut être ce qu’il est même si c’est un tueur où fait il ça pas par choix ? Elle ne veut pas connaître sa vie, elle ne veut rien savoir de cet homme, mais elle est curieuse d’une certaine façon. Elle est faite de contradiction.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
William B. Thomas rôde dans la cité.

Je suis un criminel

PROFILMessages : 30
Yens : 37015
Date d'inscription : 10/05/2014
Localisation : Kaigan
RPG
Résumé
Magie: aucune
Ft.: Izaya
PMDM: 10


2014 © Paper Gangsta


MessageSujet: Re: C'est trop con [libre] Dim 25 Mai - 16:34

-Puis-je vous appeler W ? Je m’appelle Milla.

W ? W ?! Il éclata de rire, oui, c’était vrai, William était beaucoup trop dur … Il grogna légèrement et balança la tête de droite à gauche

« Non. William va très bien. »

Pourquoi une seule lettre ? Il soupira légèrement. Elle s’appelait Milla. Il sourit doucement, c’était joli … Il rit et susurra

« T’es mignonne … »

C’était loooin d’être honnête et encore plus loin d’être un compliment. Il disait cela comme ça.

La nuit était à présent à son paroxysme. Le jour ne se lèverait pas de sitôt. Il prit une grande inspiration, que c’était agréable …

Alors que la neige tombait encore, William soupira

« Qu’est ce que tu foutais en dehors du centre ville ? »

Oui, vouvoyer les gens il ne connaissait pas.

Quelque chose l’intriguait, personne de censé ne s’aventurait près des ruelles sombres, ou carrément à l’intérieur. Il s’agissait d’une erreur ? Une énorme erreur alors.

Il baissa les yeux vers elle et lui sourit, un sourire neutre, comme pour faire la conversation, en silence…
(HRP=Désolée mais c’est court)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Milla Homs rôde dans la cité.

Je suis un mekaku

PROFILMessages : 11
Yens : 36490
Date d'inscription : 21/05/2014
RPG
Résumé
Magie: La glace
Ft.: Personnage sur l'avatar
PMDM: 10


2014 © Paper Gangsta


MessageSujet: Re: C'est trop con [libre] Dim 25 Mai - 17:26

Il ria, elle fut surprise se demandant qu’elle est la raison d’un tel rire ? Elle se demanda un long moment la raison, puis elle oublia avant qu’il ne lui demande de l’appeler « William ». Elle n’y arrivera pas… Elle respira profondément, pour elle ce n’est pas une question qu’il faut être amie pour appelé la personne ainsi, mais c’est qu’elle n’a jamais eu l’occasion à par sa famille d’appeler une personne par son prénom.

-Je vais essayer de vous appelez… William… Dit-elle ou elle eu presque un rictus.

Elle fut fière d’elle ! Elle a appelé quelqu’un par son prénom ! Un assassin peut être, mais il reste une personne ! C’est le résultat qui compte, non ? Elle souri intérieurement et la température qui augmenter le prouva, elle fut heureuse de dire un « prénom ». Elle fut folle de joie mais elle resta tout de même de marbre, on ne peut distinguer son mini-rictus presque inexistant.
« T’es mignonne… »
Elle le regarda comme on peut regarder un fantôme, elle oublia très rapidement ses mots surtout qu’elle n’arriva pas à comprendre ce qu’il cherchait pour dire ce genre de mot. Elle prit ça pour une provocation.
Il lui demanda ce qu’elle faisait dehors ? Elle répondit sans trop de conviction, sans vouloir dire qu’elle s’est perdue.

-Je suis nouvelle dans la ville, je n’ai pas fais attention où j’allais et je me suis retrouvé ici. Je travail à la librairie… Et vous faite quoi ici ?

Question bête, il est le chef d’un groupe d’assassin… Mais sûr le moment elle ne savait pas quoi dire, alors elle rectifia.

-Pourquoi faite vous ça, être chef ? Vous avez une famille, non ?

(HRP : Pas grave, de toute façon je pense qu'on arrive à la fin x)).



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
William B. Thomas rôde dans la cité.

Je suis un criminel

PROFILMessages : 30
Yens : 37015
Date d'inscription : 10/05/2014
Localisation : Kaigan
RPG
Résumé
Magie: aucune
Ft.: Izaya
PMDM: 10


2014 © Paper Gangsta


MessageSujet: Re: C'est trop con [libre] Mar 27 Mai - 19:46

-Je suis nouvelle dans la ville, je n’ai pas fais attention où j’allais et je me suis retrouvé ici. Je travail à la librairie… Et vous faite quoi ici ?

Il éclata de rire, il était fromager. Non. Lui, ses activités trempaient plutôt dans l’illégal. Il sourit et passa une main sur sa tête, lui ébouriffant gentiment les cheveux.

« Tu ne comprendrais pas … »

Non. C’était vrai. Après tout pourquoi tuer ? Pourquoi le fait d’avoir un autre être humain à sa merci et à ses ordres avait fait naître ce sentiment si particulier chez William ? Pourquoi tuer après tout …


-Pourquoi faite vous ça, être chef ? Vous avez une famille, non ?

Il sourit, théoriquement, non. Il était orphelin et se portait très bien sans savoir qui était ses parents biologiques. Néanmoins il avait été recueilli. Par un père et une mère aimants qu’il aimait de tout son cœur, s’il en eut un.

Et June … Aaah June. Ce petit bout de fille de neuf ans qui pouvait réconforter son frère dans ses moments de doutes rien qu’avec un mot, cette petite sœur qui le comblait de bonheur à chaque fois qu’elle lui disait qu’il était son frère adoré, c’était avec elle et seulement avec elle qu’il pouvait exploser de rire rien qu’en la regardant faire des grimaces …

Il ne s’en rendait pas compte mais sur ses lèvres, flottait un sourire béat. Comme si William Barthélémy, aimait enfin la vie.
Il prit un grand soupir et fixa Milla

« Oui … J’ai ma mère et ma sœur. Je suis le seul homme de la famille. Et c’est un peu pour ça que je fais ça … »

Pour lui, se confesser n’avait rien de dangereux. Même l’information de son orientation sexuelle pouvait être placardée sur tous les murs de la ville qu’il s’en ficherait royalement. Il imagina donc des feuilles avec marqué en gros noir et gras « BISEXUEL » et il partit dans un de ses rires incontrôlés … Aaaah William.

HRP = tu peux choisir de finir le rp ici, ou pas, comme tu préfère :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, regarde !
Milla Homs rôde dans la cité.

Je suis un mekaku

PROFILMessages : 11
Yens : 36490
Date d'inscription : 21/05/2014
RPG
Résumé
Magie: La glace
Ft.: Personnage sur l'avatar
PMDM: 10


2014 © Paper Gangsta


MessageSujet: Re: C'est trop con [libre] Ven 30 Mai - 6:52

Elle le regarda un long moment avant qu’elle ne vue cette main lui venir sur sa petite tête blonde, elle fut tellement surprise que son pied glaça le sol entièrement ainsi que les murs, mais ça s’arrêta là. Son pouvoir ne lui fit aucun mal peut être que même son don fut surprit par le geste de cet homme, mais aussi parce qu’elle ne le regarde pas comme un ennemi ou un ami. Elle ne peut considérer personne comme un éventuel « ami » surtout pas un assassin, c’est impossible.
Elle le laissa parler tout en regardant sa tête portant un sourire d’enfant, il est heureux ? Certainement, mais elle ne connait plus ce genre de sentiment, elle ne sait plus être heureuse alors elle l’envia comme un enfant envie un autre de manger une glace.

Son visage ne reflète aucun sentiment, mais elle en possède, car quel être humain n’a pas de sentiment ? Un démon peut en avoir alors un humain qui a lui-même créer ce mot est obligé de ressentir la joie, la tristesse, la haine. En ce moment, le sentiment qu’elle possède ressemble le plus à de l’envie ou alors de la joie ? Elle est heureuse certainement de penser que même lui peut sourire alors pourquoi pas elle ? Non, c’est impossible, elle n’a pas le droit à ce genre d’Happy End.

Elle l’écouta ses dernières paroles avant de sombrer dans l’obscurité, ses yeux ne reflétant plus rien. Une famille ? Son père, sa mère est morte… Son frère et sa sœur l’ont oubliés… Elle aimerait revenir dans le passé, mais elle ne peut pas.

-Je comprends maintenant la raison.

Elle regarda vers la sortie, ils arrivent bientôt au centre-ville, il doit rester encore une minute de marche. Elle s’arrêta lui rendant son bras s’éloignant à quelques centimètres de cet homme, de William. Elle hésita un long moment sur les paroles pour le remercier, alors elle décida pour une fois de laisser les mots lui venir tout simplement.

-Je ne reviendrais certainement plus ici. Alors, je vous prie d’accepter mes remerciements pour cette balade. Monsieur William. Si vous avez besoin d’un livre… Je vous conseillerez. Dit-elle froidement et hésitante.

Elle marcha silencieusement vers le centre-ville sans ce retourner ver William qui doit déjà être loin à présent, mais elle fut heureuse de cet rencontre espérant qu’un jour elle pourra lui rendre un service ou le remercier convenablement.

HRP : Voilà x).



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, regarde !
Contenu sponsorisé rôde dans la cité.



PROFIL
RPG


2014 © Paper Gangsta


MessageSujet: Re: C'est trop con [libre]

Revenir en haut Aller en bas

C'est trop con [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le GGL, c'est trop classe ! [LIBRE]
» Seule sur le sable, les yeux dans l'eau. Le rêve était trop beau. [libre !]
» Deux hommes torses nus au soleil... trop beau pour être vrai ? (libre)
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seijiku Project :: Exterieurs et bordures :: Quartiers sombres-